Centre de pédiatrie sociale de l'Outaouais

dimanche, 04 juin 2017
Centre de pédiatrie sociale de l'Outaouais

Mission : Accueillir les enfants vulnérables, souffrants, malades, victimes, exclus ou abandonnés de la communauté, dans le but de les aider à recouvrer la santé et l’espoir et à développer leur plein potentiel dans le respect de la convention relative aux droits de l’enfant.

Philosophie : Pour réussir sa mission, le Centre de pédiatrie sociale de Gatineau croit au partage du pouvoir avec les familles et les personnes significatives pour l’enfant dans le respect et la dignité et veille à la promotion des droits des enfants. Historique En Outaouais, le premier Centre de pédiatrie sociale est né de la volonté conjointe du Dr Gilles Julien, du CSSS de Gatineau et des Centres jeunesse d’offrir une nouvelle forme de médecine sociale intégrée aux enfants les plus vulnérables de la communauté. Au fil des années le CPSG en collaboration avec ses partenaires du réseau de la santé et des services sociaux, a développé des projets cliniques novateurs et adaptés aux besoins d’une population vulnérable à bien des points de vue. Malgré les défis budgétaires, le CPSG a développé une pratique clinique de grande qualité offrant une intensité de service inégalée au sein du réseau de la santé et des services sociaux.

Le Centre de pédiatrie sociale de Gatineau applique rigoureusement depuis 2009 l’approche développée par le Dr Gilles Julien. Avec l’implantation d’un deuxième centre dans le Vieux-Hull en février 2015 et une équipe maintenant composée de 4 médecins et d’une dizaine d’intervenants psychosociaux, le CPSG accueille près de 1000 enfants et continue son travail à combattre les effets toxiques du stress chronique engendré par la grande pauvreté auxquels nos enfants sont exposés quotidiennement.

Nos buts généraux :

  • favoriser le développement global des enfants de 0 à 17 ans;
  • aider les enfants à utiliser les ressources nécessaires à l’amélioration de leur santé et de leur bien être et à avoir ainsi du pouvoir sur leur vie;
  • favoriser l’engagement des parents et des personnes significatives auprès des enfants et les accompagner afin qu’ils utilisent les ressources nécessaires pour améliorer leurs conditions de vie et ainsi se ré-approprier le pouvoir sur leur vie;
  • influencer positivement les pratiques de diverses organisations et partenaires afin de mieux servir les enfants;
  • contrer les effets toxiques du stress chronique chez les enfants qui vivent en milieu de grande pauvreté;
  • permettre à nos enfants de continuer d’avoir des rêves.

Information